Motricité séquentielle

·

·

La motricité séquentielle est la capacité de réaliser des mouvements dans un ordre précis ou d’enchaîner des mouvements de manière coordonnée. Elle est souvent mise en avant dans des tâches qui nécessitent une séquence précise de mouvements pour être correctement exécutées.

Dans le domaine de la neuropsychologie, les troubles de la motricité séquentielle peuvent se manifester par des difficultés à réaliser des gestes complexes qui nécessitent plusieurs étapes, comme nouer ses chaussures ou boutonner une chemise. Ces troubles peuvent résulter de lésions cérébrales, de troubles neurologiques ou de certaines maladies.

La motricité séquentielle est aussi souvent évaluée dans le cadre de l’apprentissage, notamment chez les enfants. Une déficience dans cette capacité peut avoir un impact sur des compétences telles que l’écriture, qui nécessite la coordination de mouvements précis en séquence.

Pour évaluer et aider les personnes ayant des difficultés avec la motricité séquentielle, des professionnels de la santé tels que des ergothérapeutes ou des physiothérapeutes peuvent proposer des exercices et des thérapies ciblées, comme des parcours de motricité.

les étapes du développement de la motricité séquentielle

Le développement de la motricité séquentielle chez l’enfant se fait progressivement et en parallèle avec le développement global de ses capacités motrices. Les étapes du développement motriciel sont intrinsèquement liées à l’évolution neurologique et musculaire de l’enfant, ainsi qu’à son interaction avec l’environnement. Voici une vue d’ensemble des étapes clés de ce développement :

  1. Motricité globale :
    • 0-2 mois : Les réflexes primitifs dominent, comme le réflexe de Moro ou le réflexe de succion.
    • 2-4 mois : L’enfant commence à lever la tête lorsqu’il est sur le ventre et à suivre des objets du regard.
    • 4-6 mois : Il commence à se retourner, passant du ventre au dos et vice-versa.
    • 6-12 mois : Il s’assoit sans soutien, rampe, puis commence à se mettre debout avec soutien.
    • 12-18 mois : L’enfant commence à marcher, d’abord avec aide, puis seul.
  2. Motricité fine :
    • 0-3 mois : L’enfant ferme sa main de manière réflexe.
    • 3-6 mois : Il attrape des objets placés dans sa main.
    • 6-9 mois : Il utilise la préhension dite « palmaire » (saisir un objet en utilisant toute la paume).
    • 9-12 mois : Il développe la préhension pince (utilisation du pouce et de l’index pour saisir).
    • 12-18 mois : Il commence à manipuler des objets avec plus de précision, comme empiler des blocs.
  3. Développement de la motricité séquentielle :
    • 18-24 mois : L’enfant commence à réaliser des tâches nécessitant une séquence de mouvements, comme tourner les pages d’un livre ou encastrer des formes.
    • 2-3 ans : Il devient capable d’enchaîner des mouvements, comme grimper des marches en alternant les pieds ou enfiler des grosses perles.
    • 3-4 ans : La motricité séquentielle s’affine avec des tâches plus complexes comme boutonner, déboutonner, ou utiliser des ciseaux.
    • 4-5 ans : L’enfant peut exécuter des tâches demandant une coordination bimanuelle plus précise, comme lacer ses chaussures.
  4. Évolution continue :
    • 5 ans et plus : La motricité séquentielle continue de s’améliorer, permettant à l’enfant d’acquérir des compétences plus avancées, comme écrire, couper précisément, ou maîtriser des instruments de musique.

Jeux et jouets pour développer la motricité séquentielle

Développer la motricité séquentielle chez les enfants est crucial pour leur permettre d’acquérir des compétences nécessaires dans de nombreux aspects de la vie quotidienne. Heureusement, il existe une variété de jeux et de jouets qui peuvent aider à promouvoir et renforcer cette compétence. Voici quelques suggestions :

  1. Jeux de construction :
    • Lego, Duplo ou Mega Bloks : Ces blocs nécessitent une manipulation précise et l’assemblage dans un certain ordre pour construire des structures.
    • K’Nex ou Meccano : Ces jeux encouragent également l’assemblage séquentiel et sont souvent plus complexes, adaptés aux enfants plus âgés.
  2. Puzzles et casse-têtes :
    • Les puzzles de sol ou les puzzles en bois pour les plus jeunes.
    • Puzzles à pièces multiples pour les enfants plus âgés.
  3. Jeux d’imitation :
    • Cuisine pour enfants : Préparer un « repas » en suivant une « recette » peut aider à la séquence des actions.
    • Kits de docteur : Exécuter un « check-up » en suivant une routine.
  4. Jeux de société :
    • Jeux qui nécessitent des mouvements séquentiels comme « Serpents et échelles » ou « Le jeu de l’oie ».
    • Jeux de cartes pour enfants, comme « Uno » ou « Mémory », qui nécessitent un ordre d’opérations et une planification.
  5. Jeux de tri et de séquençage :
    • Perles à enfiler : Créer des motifs sur des fils.
    • Jeux de triage par couleur, taille ou forme.
  6. Jeux d’habillage :
    • Poupées avec des boutons, des fermetures éclair et des lacets pour pratiquer l’habillage.
    • Jeux de laçage ou planches d’habillage.
  7. Jeux de rythme :
    • Instruments de musique pour enfants pour apprendre des séquences de notes.
    • Jeux de clap ou jeux de rythme manuel.
  8. Kits d’artisanat :
    • Des kits pour faire des bracelets, du tricot ou d’autres objets artisanaux qui nécessitent une séquence d’actions.
  9. Jeux électroniques :
    • Des jeux qui nécessitent de suivre des séquences, comme « Simon » qui défie les joueurs de se souvenir et de reproduire une séquence de lumières et de sons.

Lors de la sélection de jeux et jouets pour développer la motricité séquentielle, il est essentiel de choisir des articles adaptés à l’âge et au niveau de développement de l’enfant. De plus, la variété est importante pour maintenir l’intérêt de l’enfant et développer une gamme de compétences.

Développer la motricité fine à travers le jeu

La motricité fine est un aspect essentiel du développement de l’enfant. Elle permet d’effectuer des mouvements précis et coordonnés, en sollicitant les muscles des doigts et des mains pour réaliser différentes actions, telles que tenir, attraper ou manipuler des objets. Le développement de cette habileté peut être encouragé par diverses activités ludiques qui stimulent l’agilité […]

Maman avec bébé et triangle Pikler

Emmi Pikler

Emmi Pikler (1902-1984) était une pédiatre hongroise connue pour ses contributions révolutionnaires à l’éducation précoce des enfants. Pikler a été influencée par ses observations sur l’importance de permettre aux enfants de se développer à leur propre rythme. Elle a développé la méthode Pikler qui met l’accent sur le respect de l’enfant et le laisse libre […]

bébé faisant la marche de l'ours

Marche de l’ours

Les Différentes Façons de Ramper Le ramper est souvent la première méthode de déplacement autonome qu’un bébé adopte. C’est une étape passionnante qui marque le début de son exploration du monde. Mais tous les bébés ne rampent pas de la même manière. Voici quelques-unes des méthodes les plus courantes : La Transition vers la Marche […]

Bébé grimpant un triangle de Pickler

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un triangle d’escalade de Pikler

Les enfants adorent grimper et explorer leur environnement, c’est pourquoi il est essentiel de leur offrir des opportunités de développement moteur dès leur plus jeune âge. Le triangle d’escalade de Pikler est devenu un incontournable dans de nombreux foyers et espaces dédiés aux enfants. Cet équipement de motricité libre, inspiré des principes Montessori, permet aux […]

bébé dormant sur le dos

La Prévention de l’Obésité chez les Enfants

L’obésité infantile est un problème de santé publique croissant à travers le monde. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’activité physique est essentielle pour le bien-être du cœur, du corps et de l’esprit. De plus, une étude récente menée par une équipe parisienne de l’Inserm a mis en lumière l’impact significatif des comportements précoces […]


Laisser un commentaire